L’IFPASS S’IMPLANTE A NIORT

AVEC  L’IFPASS , NIORT  REPOND A « UN BESOIN COLOSSAL »

DE FORMATION EN ASSURANCES

   Après Lyon, Marseille, Strasbourg, Bordeaux, Reims… il fallait que l’Institut de formation aux professions de l’assurance (Ifpass) s’implante à Niort, « capitale des mutuelles ».

   C’est chose faite depuis ce 12 septembre où le président national Roger Belot -familier des lieux puisque ancien PDG de la MAIF- accueillait ses invités* dans un vaste immeuble remis à neuf, rue de l’Industrie. De cet emplacement très proche de la gare SNCF on voit plus de trains que de cheminées d’usines ! Une proximité qui a été cependant déterminante car elle facilitera la fréquentation des étudiants venus de toute la région. L’excellent accueil de la municipalité représentée par son maire Jérôme Baloge y entre aussi pour une bonne part puisque l’Institut de formation bénéficie de la gratuité de location pendant trois années.

   Des nouvelles formations promises en assurance et aussi en banque ? La ville de Niort en aligne déjà un bel éventail, en particulier sur son pôle universitaire ouvert au début du siècle à l’orée du Marais poitevin. Mais elles se cantonneront ici à l’alternance et à la formation continue qu’il s’agisse de préparer aux métiers du courtage, de l’indemnisation, de l’expertise en gestion du patrimoine et jusqu’aux plus hautes fonctions de dirigeants et administrateurs (bac+1 à bac+5). Elles prennent naturellement en compte avec les entreprises partenaires de l’ensemble des sociétés d’assurance, l’évolution des pratiques particulièrement en numérique. « Le besoin est colossal » ne craint pas d’affirmer le directeur général Laurent Arachtingi. Un discours entendu par le premier magistrat soucieux de l’avenir de la jeunesse comme du sort des 16.000 salariés des mutuelles recensés à Niort.

De gauche à droite :

  • Laurent ARACHTINGI, directeur général de l’IFPASS,
  • Jérôme BALOGE, maire de Niort,
  • Roger BELOT, ancien PDG de la MAIF.

                          A l’intention des femmes fragilisées

   Tout à fait dans l’esprit du mutualisme ardemment cultivé par le président Belot mais aussi du principe de solidarité au cœur de l’action assurantielle, l’Ifpass porte une attention soutenue à toute personne laissée « au bord de la route », chez les handicapés ou dans les quartiers prioritaires. Laurent Arachtingi annonce ainsi pour cette année « un nouveau parcours de formation en faveur des femmes fragilisées afin de les préparer aux métiers de l’assurance, avec l’engagement d’un recrutement à l’issue ».

   Noble mission ? Vive l’Ifpass et vive la rentrée niortaise qui a lieu aujourd’hui même… entre deux trains.

*Outre les personnalités citées dans le texte, on notait la présence d’un cadre de MAAF assurances, Michel Gougnard, promu à la présidence du groupe COVEA (MAAF-MMA-GMF) et membre du conseil d’administration de l’Ifpass.

Michel LEVEQUE – Président d’honneur de l’AURA