2019 Dialogue AURA “De la vache aux Marchés Financiers”

« L’Economie Sociale et Solidaire (ESS)
est capable de tout ! »

Le 26 octobre 201

THEME :  Les mouvements coopératifs et mutualistes peuvent-ils répondre  au contexte hexagonal actuel pour une recherche d’une alternative économique plus éthique plus égalitaire dans la construction et la redistribution des richesses produites?

Histoire du mouvement Coopératif et Mutualiste

  • Comment les caisses mutualistes agricole, coopératives, banques se sont crées sur des bases de solidarité et de partage.
  • Comment conjuguer l’économie de marché et la solidarité nécessaire a sa perpétuation.

Les enjeux d’une réponse attendue d’une juste répartition des richesses produites

  • Comment répondre aux attentes de mobilité exprimées et d’échanges prenant en compte les disparités entre territoires ruraux et pôles urbains.
  • Quelles solidarités intergénérationnelles, territoriales et financières
  • Les mouvements mutualistes et coopératifs pèsent aujourd’hui 10 % du PIB français, emploient 12 Millions de salariés, acteurs majeurs du marché de la banque de l’assurance (50 %), de l’assistance et de la production agro alimentaire du territoire Hexagonal sont-ils des réponses à ces enjeux sociétaux du moment ?

La quintessence  même de l’Economie Sociale et Solidaire ainsi que son évolution à travers le temps ont été abordés avec humour et pédagogie par les trois conférenciers.

 L’invité principal, Gilles CAIRE, a su éclaircir de façon cohérente les zones d’ombre  qui subsistaient encore en moi lors des questions réponses. Cette conférence fut donc pour moi, un moment très enrichissant humainement et intellectuellement.

Laissons à la parole à Thiburs, l’un des étudiants internationaux du PUN qui participait à ce Dialogue.

« J’ai beaucoup apprécié les différentes interventions qui ont meublé les échanges,.

Je me suis d’ailleurs  abonné à la page FACEBOOK du SCIC B323 pour suivre l’actualité de cette coopérative étudiante qui contribue, à son échelle, à l’enracinement de l’ESS dans les territoires face à un capitalisme sauvage de plus en plus décrié.

Merci à l’AURA pour cette belle initiative».